Changer de logiciel de pensée

Il va falloir changer le logiciel de pensée
D’abord quelques questions à poser par la commission d’enquête sur l’attaque à la préfecture de police de Paris :

  • • Quel est le premier islamo-collabo qui a parlé dans cette affaire de déception amoureuse ?
  • • Quel est le premier islamo-collabo qui a parlé de conflit du travail ?
  • • Quel est le premier islamo-collabo qui a parlé de déséquilibré
  • • Quel est le premier islamo-collabo qui a parlé de couteau en céramique
  • • Quel est le premier islamo-collabo qui a parlé de conversion récente (18 mois)

D’où ont il puisé ces fausses informations ?

Heureusement que le procureur a renvoyé tous ces guignols, et ils sont nombreux, au coin avec le bonnet d’âne ! Tout était faux : des fake news relayés par tous les journalistes alors que, dès la première heure, ils savaient tous, comme vous et moi, qu’il y avait :

  • • Une attaque au couteau
  • • Une cible républicaine
  • • L’égorgement de la première victime (« large plaie au cou »)
  • • La volonté de mourir en martyr (il avance vers le policier qui finit par l’abattre)

Quelle est cette logique qui fait qu’ils ne voient pas ce qu’ils voient ? Il va falloir changer de logiciel.
Une heure après, ils savaient encore :

  • • Conversion à l’islam
  • • Epouse musulmane – y a-t-il eu à cette occasion reprise de l’habilitation ? non. Il va falloir changer de logiciel.
  • • blâme administratif pour violences conjugales.
  • • Il se rendait à la mosquée après le travail, habillé en djellaba – signal faible ? Il va falloir changer de logiciel
  • • Convocation par sa chef pour, entre autre, refus de saluer les femmes – signal faible ? La hierarchie était donc bien au courant. Il va falloir changer de logiciel
  • • Il a acheté deux couteaux, en métal, le matin même et les a simplement dissimulé sous sa veste
  • • Il est rentré avec son badge, donc sans passer sous les portiques de contrôle. Il va falloir changer de logiciel.
  • • Quel usage du 2ème couteau, un couteau à huitres ?, a-t-il fait ?

Puis on a eu connaissance d’un premier SMS de sa femme : « seul Allah te jugera »
et enfin le pot aux roses confirmé par le procureur :

  • • 33 SMS d’encouragement religieux entre lui et sa femme
  • • Ses collègues rapportant des comportements inquiétants en 2015 (apologie de l’attentat de charlie hebdo), « on leur a proposé de porter témoignage par écrit, il ne l’ont pas fait » mais pourquoi Mr Laurent Nunes ? Il faut peut être se poser la question : n’ont-ils pas eu peur d’être accusé d’islamophobie et que cela nuise à leur carrière, alors que le révoqué aurait été réintégré par le tribunal administratif ? Il va falloir changer de logiciel.
  • • Il était en contact avec un imam salafiste marocain, (pour un islam de France), qui avait une OQTF, non exécutée car il a eu, bien plus tard, un enfant et s’est marié. Les droits de l’homme et le « mariage d’expulsion », c’est sympa, mais il va falloir changer de logiciel.
  • • L’imam en question était donc sous le coups d’une OQTF non pas en tant que radicalisé, ce n’est pas un délit, mais pour une condamnation pour fraude fiscale et pension alimentaire. Il va falloir changer de logiciel.
  • • Il avait à son bureau une clé USB avec entre autre les coordonnées de dizaines de policiers – c’est lui qui a donné le couple de Magnanville ? et qu’y avait-il d’autre sur la clef qui pouvait lui servir à renseigner on ne sait qui ?

Au fait, il disait quoi Eric Zemmour, la veille, ce qui lui a valu d’être mis au banc de la nation pour avoir fait un état des lieux trop tôt ? Le diagnostic n’est pas posé, il n’y a pas de large consensus sur l’état d’ensauvagement et d’islamisation de l’Europe. Et donc, comment dès à présent proposer des solutions alors que le politiquement correct (voir notre page sur le novlangue) empêche tout débat équilibré et honnête, le contradicteur étant immédiatement menacé de la 17ème chambre et condamné à la mort sociale. Cet attentat lui donne raison et l’état des lieux qui commence à être partagé montre qu’il va falloir changer de logiciel.
Après le soutien de Tariq Ramadan, coucou le revoila, à « la mémoire » de l’assassin, heureusement qu’une sénatrice puis Pascal Praud sur BFM a relayé ce matin l’information parue avant hier comme quoi Adama Traoré organisait une manifestation de soutien à l’assassin, manifestation que le préfet, pas très « vigilant » et ne voulant pas « courir de risque », indique ne pas pouvoir interdire du fait du tribunal administratif qui le retoquerait. Il va falloir changer de logiciel. Ce Traoré sera-t-il poursuivi comme Zemmour l’a été ? Castaner annonce que la manifestation sera interdite. A suivre.
Il est inutile de remplacer Castaner par Cazeneuve, qui n’est toujours pas remis de son « ce n’est pas un délit de prôner le djihad » Si ce n’est pas un délit (c’est quand même une incitation à la haine et un appel au meurtre), mais qu’est ce qu’ils ont attendu pour proposer un amendement à la loi ? Et pourquoi c’est un délit d’opinion pour Zemmour de le dénoncer ? Il va falloir changer de logiciel.
S’il y a eu des dysfonctionnements de l’appareil d’état, depuis 40 ans, il faut les régler, mais s’il y a eu complaisance voir complicité de l’état, la démission du ministre, des préfets et des directeurs de cabinet s’impose car, par leur passé de déni de réalité, ils ne sont pas crédibles pour mener ce réarmement moral et ce combat.
Au lieu d’engager ce changement de logiciel pour un réarmement moral, Macron, tel Ponce Pilate, avoue son impuissance et tout ce qu’il trouve à faire est d’engager tous les français (et pas seulement les responsables de la sécurité) à prendre en main la vigilance, à dénoncer tous les auteurs de signes de radicalisation (en quelque sorte #balancetonislamiste), mais c’est quoi ça la radicalisation ? ce n’est pas un délit pouvant motiver la révocation d’un fonctionnaire (voir notre page sur les signes de radicalisation) il va falloir changer de logiciel.
La question à se poser est celle ci : Qu’est ce qui, dans leur idéologie, l’islam et la charia, pousse certains musulmans à se radicaliser, à devenir djihadistes et à finir en martyr (voir notre page modérés et djihadistes). Cette idéologie est définie par le coran, et il n’y a qu’un coran, le terroriste islamique ne serait-il qu’un islamiste en phase terminale ? Le politiquement correct nous fait dire que c’est le dévoiement (ou la dérive) d’une religion, mais chacun s’accorde à reconnaître que les textes fondateurs (coran et hadiths) devraient être réformés, ce qui revient à reconnaître que oui, le contenu de ces textes pose problèmes car il alimente et donne raison aux plus radicaux (voir l’article « attentats sur la voie prophétique » dans dar-al-islam-8/ et dar-al-islam-10/) D’ailleurs l’Imam de Gonesse, Hassan el-Houari, affirme refuser de donner le Coran en français aux nouveaux convertis car « Lire le Coran comme ça, sans détail, sans connaître le contexte, l’exégèse, ça peut faire des dégâts, c’est une bombe atomique… »

Oui, il va falloir changer complètement de logiciel de pensée.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :