Résumé

Dans le coran il n’y a pas que de nombreux Versets intolérants, quel que soit le prétendu contexte, qui abrogent ceux qu’on trouverait pleins d’amour de tolérance et de paix, il y a aussi des Approximations et adaptations de textes plus anciens, des Contradictions et les pseudos miracles scientifiques, sans compter les Falsifications lors de la longue élaboration du texte inspiré ou dicté à Mohamed par entre autres les nazaréens de Syrie à la Mecque ou à Pétra puis mis par écrit par les califes. Tout cela, après une crise eschatologique en bout d’évolution, définissant une idéologie de conquête  par un  califat global visant à soumettre la terre entière à la charia au nom d’Allah en s’appuyant sur des alliés temporaires, aujourd’hui des islamo-gauchistes, et autres adeptes du politiquement correct, et mettant en action, selon la  phase, des modérés ou des djihadistes cherchant la rédemption et le paradis par le martyr durant  le jihad.
Sur tous ces points il est donc tout à fait légitime de critiquer cette idéologie totalitaire, comme on le fait de toute autre, et il est urgent de le faire car les choses accélèrent avec La mondialisation et l’immigration, avant que la criminalisation de la critique de l’islam, la destabilisation des forces de l’ordre, le clientelisme, la victimisation, le racisme anti-blanc porté par l’idéologie décoloniale, et la menace de l’ensauvagement ne nous impose de respecter la soumission à la charia.
%d blogueurs aiment cette page :