les cinq piliers

Les préceptes fondamentaux

Les commandements de Moise (Exode 20: 1-17 et Deutéronome 5: 6-21)

il y a plus de 10 phrases impératives, et la numérotation les regroupant en 10 commandements diffère selon les traditions juives, catholiques, …

  • Premier commandement : Je suis le Seigneur ton Dieu qui t’a fait sortir du pays d’Égypte.
  • Deuxième commandement : Tu n’auras pas d’autre Dieu que moi.
  • Troisième commandement : Tu ne prononceras pas le nom de Dieu en vain.
  • Quatrième commandement : Souviens-toi du jour du shabbat.
  • Cinquième commandement : Honore ton père et ta mère.
  • Sixième commandement : Tu ne tueras point.
  • Septième commandement : Tu ne commettras pas d’adultère.
  • Huitième commandement : Tu ne voleras pas.
  • Neuvième commandement : Tu ne feras pas de faux témoignage.
  • Dixième commandement : Tu ne convoiteras ni la femme, ni la maison, ni rien de ce qui appartient à ton prochain.

Le commandement nouveau de Jésus, reconnu comme simple prophète par l’islam

  • Aimez-vous les uns les autres

Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent. Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous? (Mathieu 5 :44)

Les cinq piliers de l’islam

  • La Chahada, est l’attestation de foi de l’unicité de Dieu, de la prophétie de Mohammed et de la soumission à Dieu : c’est la plus importante : Je témoigne qu’il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et que Mohammed est son prophète. (ashadu an la ilaha illa llah, wa ashadu anna Mohamed rasulu llah)  
  • Les cinq prières quotidiennes ou Salat (As-salaat) peuvent être faites n’importe où, en direction de la kaaba. Elles sont constituées par la récitation de la première sourate (la fatiha)
  • Le jeûne du mois de ramadan : le saoum (As-siyam) de l’aube au coucher du soleil, le jeûne est prescrit.
  • L’impôt annuel : la zakat (Az-zakaat) est l’aumône aux pauvres musulmans dans les proportions prescrites en fonction de ses moyens ([1]) .
  • Le pèlerinage à La Mecque : le hajj (Al hajj) au moins une fois dans sa vie si le croyant ou la croyante en a les moyens physiques et matériels.
  • Les chiites ajoutent le jihad (« le combat »).

Les six piliers de la foi

  • croire en Allah,
  • croire en ses anges,
  • croire en ses livres révélés,
  • croire en ses prophètes,
  • croire au jour dernier
  • croire dans le destin imparti pour le bien et le mal.

Les 77 branches de la foi selon l’imâm El-Bayhaqî
01 La foi en Allah
02 La foi en les Envoyés d’Allah
03 La foi en les Anges
04 La foi dans le Noble Coran et les autres Livres divins précédents
05 La croyance que le destin qu’il soit bon ou mauvais provient d’Allah
06 La foi en le Jour dernier
07 La foi dans la Résurrection après la mort le Jour dernier
08 La foi dans le Rassemblement du Jour dernier
09 La foi que le paradis est la demeure éternelle des croyants
10 La foi dans l’obligation d’aimer Allah
11 La foi dans l’obligation de craindre Allah
12 La foi dans l’espérance en Allah
13 L’obligation de se remettre à Dieu
14 L’obligation d’aimer le Prophète Mouhammed
15 L’obligation de révérer de l’honorer au Prophète Mouhammed et de le respecter
16 L’attachement de l’individu à sa Foi au point de préférer d’être jeté en Enfer plutôt que de succomber à l’impiété
17 La recherche de la science à savoir la connaissance d’Allah
18 La diffusion de la science
19 La magnificence du glorieux Noble Coran
20 Les purifications
21 Les cinq prières obligatoires
22 L’aumône légale (Azzakât)
23 Le jeûne du mois de Ramadan
24 La retraite spirituelle
25 Le pèlerinage de la Mecque (El-Hadj-dj)
26 Le combat pour Allah
27 Le fait de camper pour Allah face à l’ennemi
28 Le fait de tenir ferme devant l’ennemi et non de fuir devant la grande mêlée
29 L’acquittement du cinquième du butin au chef de la communauté
30 Affranchissement d’une âme avec l’intention de se rapprocher d’Allah
31 Les expiations relatives aux crimes et délits qui sont au nombre de quatre selon le Noble Coran et la Sounnah
32 Le respect des engagements
33 La multiplicité des bienfaits d’Allah et l’action de grâce qu’elle implique
34 La préservation de la langue de ce dont il n’a nul besoin
35 Restitution des dépôts à leurs propriétaires
36 L’interdiction des assassinats
37 L’obligation de la chasteté
38 Le fait de retenir la main par rapports aux biens d’autrui
39 L’obligation d’avoir du scrupule en matière de nourriture
40 L’interdiction de certains tissus, de certaines tenues, de certains ustensiles
41 L’interdiction des jeux et des divertissements contraires à la Loi islamique
42 L’économie dans les dépenses et l’interdiction de consommer les biens injustement
43 L’abandon du ressentiment, de l’envie et des choses semblables
44 De toucher à l’honneur des gens
45 Vouer sincèrement l’œuvre à Allah et l’abandon de la duplicité
46 Le fait de se réjouir de la bonne action et de s’attrister pour la mauvaise
47 Traiter chaque péché par la repentance
48 Les offrandes
49 L’obéissance aux dépositaires de l’autorité légitime
50 S’attacher aux choix fondamentaux de la communauté
51 Jugez les différends des hommes avec justice et équité
52 Recommander le bien et interdire le mal
53 L’encouragement mutuel à la piété et à crainte révérencielle d’Allah
54 La pudeur
55 La piété filiale envers les parents
56 Le respect des liens de parenté
57 Le bon caractère, la maîtrise de sa colère, être affable et modeste
58 Le fait de se montrer bon avec les serviteurs et de bien les traiter
59 Le droit des maîtres sur les serviteurs à savoir que le serviteur doit rester avec son maître
60 Les droits des enfants et des épouses
61 Se rapprocher des gens de la Foi, leur témoigner de l’affection etc
62 Le fait de répondre aux salutations
63 Rendre visite au malade
64 La prière sur celui qui est mort
65 Le fait de dire à celui qui éternue : « Qu’Allah te prenne en miséricorde ! »
66 Le fait de s’éloigner des impies et des corrupteurs et d’être ferme avec eux
67 Le fait d’honorer le voisin
68 Le fait d’honorer l’invité
69 Le fait de préserver les pécheurs et de ne pas les dénoncer systématiquement
70 Le fait d’endurer patiemment les épreuves et les penchants de l’âme pour les plaisirs et les désirs
71 L’ascèse et la réduction de l’espoir
72 La jalousie et l’abandon du passé (le fait de favoriser la mixité entre hommes et femmes pour échanger des amabilités)
73 Se détourner des propos vains
74 La générosité et la largesse
75 Se montrer miséricordieux envers le petit enfant et respecter la personne âgée
76 La réconciliation entre les gens
77 Que l’homme aime pour son frère dans la Foi ce qu’il aime pour lui-même

Les actes prohibés
– La fornication.
– L’homosexualité
– Le refus injustifié de l’épouse d’un acte conjugal.
– L’épouse demande le divorce sans raison légale.
– La répudiation illégale de l’épouse.
– Le rapport conjugal durant les menstruations.
– La sodomie.
– L’injustice entre les épouses.
– L’isolement de l’homme avec une femme qui lui est illégale.
– Serrer la main d’une femme qui lui est illégale.
– Le parfum des femmes à l’extérieur de leur maison.
– Le voyage d’une femme seule.
– Fixer le regard sur une femme.
– Le cocuage.
– La non-reconnaissance de la filiation légitime de l’enfant.
– L’usage de l’intérêt usuraire.
– Verser ou toucher un pot-de-vin.
– L’acceptation de bien suite à une entremise.
– La consommation des gains illicites.
– La dissimulation de la mauvaise qualité des marchandises.
– La vente par le renchérissement.
– Le commerce après le deuxième appel à la prière du vendredi.
– Les assortiments et jeux de hasard.
– Le délit du vol.
– S’emparer d’un lot de terrain.
– La rémunération inique de la force de travail.
– La donation injuste du père envers ses fils.
– La mendicité sans être dans le besoin.
– Le refus de rembourser une dette.
– La consommation du vin.
– L’usage des ustensiles en or et en argent.
– Le témoignage par des paroles mensongères.
– L’écoute de la musique et les chansons inconvenantes.
– La médisance et la diffamation.
– Le colporteur de médisance et de diffamation.
– L’observation des maisons d’autrui sans permission préalable.
– La marginalisation d’une personne dans un groupe.
– Le port des habits en queue-de-pie au-dessous des chevilles.
– La femme qui porte des habits courts, transparents et collants.
– L’homme qui porte des objets et instruments en or.
– La ressemblance aux femmes par les hommes et inversement.
– La reproduction façonnée des êtres vivants.
– Le mensonge du rêve.
– Le non-respect des tombes et du cimetière.
– L’attitude du mauvais voisinage.
– Le testament indu.
– Maudire le Musulman fidèle et son aversion.

La rupture de la foi
La négation de l’unicité d’Allah ou son blasphème.
– La négation de l’unicité de la Seigneurie d’Allah .
– La négation de l’unicité de la divinité d’Allah .
Le blasphème contre les Noms et Attributs d’Allah .
Les formes d’associationnisme et de polythéisme.
– Jurer par un autre qu’Allah .
– L’adoration des tombeaux.
– L’abattage non voué à Allah .
– La magie, l’illusion et la voyance.
– La croyance à l’horoscope.
– La croyance aux pouvoirs de certains objets.
– Le mauvais augure.
– Rendre licite ce qui est prohibé dans la loi et inversement
La négation du Message ou son blasphème.
Renier le Prophète Mouhammed ou son blasphème.
La satisfaction de l’incroyance
– L’adoption des doctrines de l’incroyance.
– L’alliance avec les mécréants.
– L’alliance avec les gens du Livre.
– L’alliance avec des incroyants même avec un lien de parenté.
– L’assistance avec les hypocrites
La manifestation du mépris contre l’Islam
– L’ironie sur les valeurs de l’Islam.
– L’expression de la haine envers l’Islam.
– La contradiction avec les lois islamiques
L’acte meurtrier ou crime prémédité contre une personne.

L’apostasie
– Insulter Allah ou le Prophète Mouhammed . Dans ce cas précis, certains juristes recommandent l’exécution directe de son auteur sans lui accorder la faveur du repentir. D’autres soutiennent qu’il doit être convié à se repentir. S’il le fait, il devra renouveler sa profession de foi et implorer le pardon d’Allah .
– Insulter l’un des Anges .
– Insulter l’un des autres Prophètes .
– Renier la souveraineté d’Allah .
– Renier la divinité d’Allah .
– Renier un Nom ou Attribut divin tel qu’Allah est Vivant, Omniscient, Audiant, Pourvoyeur, Pardonneur, Voyant, Miséricordieux, etc.
– Renier le Message de l’un des Prophètes envoyés d’Allah , ou prétendre qu’il y a un prophète après l’ultime Prophète Mouhammed .
– Renier une prescription de la loi divine telle que la prière, l’aumône légale (Azzakât), le jeûne, le pèlerinage, le bon traitement des parents, le djihad, le port du voile, etc.
– Renier une Sourate, un verset ou même une lettre du Noble Coran.
– Manifester du dédain à l’égard des actes prescrits ou recommandés de l’Islam, comme par exemple se moquer et faire montrer du mépris ou jeter le Noble Coran dans un endroit insalubre ou le fouler du pied pour montrer le mépris qu’on lui inspire.
– Violer les interdits connus comme tel à l’unanimité et s’adonner par exemple à l’adultère, la consommation du vin, le meurtre, la sorcellerie, etc.
– Croire qu’il n’y a ni résurrection, ni châtiment, ni félicité dans l’au-delà ou bien croire que le supplice et le bonheur éternels ne sont que virtuels ou purement allégoriques.
– Soutenir l’idée que les hommes saints et dévots sont meilleurs que les Prophètes ou qu’ils sont dispensés des pratiques culturelles.

(voir http://djamelfeliachi.sitego.fr/-la-foi-el–mane-.html)

Suite : Approximations
Précédent : La rédemption

[1] Le rite annuel de l’aumône, équivalent du denier du culte, est destiné exclusivement à ceux qui sont dans le sentier d’Allah, ce n’est pas la charité de tous les jours. Le croissant rouge n’intervient qu’en direction des croyants. Les Sadaqats ne sont destinés que pour les pauvres, les indigents, ceux qui y travaillent, ceux dont les cœurs sont à gagner (à l’Islam), l’affranchissement des jougs, ceux qui sont lourdement endettés, dans le sentier d’Allah, et pour le voyageur (en détresse). C’est un décret d’Allah! Et Allah est Omniscient et Sage (9:60).

Pour le contenu de la prière, voir http://s1.islamhouse.com/data/fr/ih_books/fr-Islamhouse-PriereNawMuslim-Hayiti.pdf

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :